Archive pour septembre, 2007

Comme ça… en vrac…

Poissons, crustacés et langue française

Petit article amusant relevé quelque part…

Les mots sont heureux comme des poissons dans l’eau !

On est muet comme une carpe, frais comme un gardon, on file comme une anguille, on fait des yeux de merlan frit, on est plate comme une limande, on se ferme comme une huître, on taquine le goujon !

On est rouge comme un homard ou une écrevisse, on met les pieds dans un panier de crabes, on raisonne comme une huître (bêtement).

L’amoureuse dit : « Je suis à toi comme la sardine est à l’huile »

Quant aux souteneurs, ils sont souvent désignés par des noms de poissons : maquereau, aiglefin, barbeau, hareng, turbot… Et les filles sont souvent des morues (oups…pardon)…

Voilà qui finit en queue de poisson !

poisson.gif

Bon fini avec les animaux… Je saute du coq à l’âne (c’était plus fort que moi…)

coq.gif   à ane.gif

 

Tiens, une t’ite blague…

Le petit paul joue au train électrique sur le tapis du salon pendant que sa maman vaque à son repassage…

la maman entend : Gare de Lille… Gare des imbéciles… 2 min d’arrêt…

la maman : Paul s’il te plaît, surveille ton langage, sinon je t’envoie dans ta chambre… Le petit Paul continue à jouer…

Gare d’Angers… gare des pédés… 2 min d’arrêt…

La maman : Paul cesse d’être grossier sinon tu vas dans ta chambre…

Quelques minutes passent et le petit Paul : Gare d’Avignon… gare des cons… 3 min d’arrêt…

Le petit Paul n’a pas le temps de finir sa phrase, il prend une paire de gifles, sa maman l’envoie dans sa chambre.

Le petit Paul pleure, hurle, trépigne rien y fait…

Le temps passe, la maman termine son repassage, tout en pensant qu’elle a été peut être un peu sévère avec Paul.

Elle finit par aller le rechercher, et le petit Paul peut reprendre son jeu…

Le petit Paul recommence à jouer et après quelques minutes la maman entend :

Gare Montparnasse… 2 h de retard à cause d’une connasse…

Oh pardon…. C’est une blaaaaaaaague !

Allez encore une :

A présent aux USA, ils ont 3 héros :

super-man qui survole les tours

spider-man qui les escalade et…

musul-man qui les traverse !

C’est p’t'ête de mauvais goût… Embarasse

Sleon une édtue de l’Uvinertisé de Cmabridge, l’odrre des ltteers dnas un mto n’a pas d’ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et la drenèire soeint à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlbème. C’est prace que le creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.

fastoche non !

Bon allez, une dernière et je vais faire dodo…

Un curé est dans un compartiment de train avec un soldat. Il lit son bréviaire et le soldat voudrait engager la conversation. Un papillon entre. Le soldat dit au curé: Hé, regardez, un papillon ! Le curé dit simplement : Coléoptère ! Et il se remet à lire. Finalement le soldat se gratte entre les jambes et sort un morpion. Il le montre au curé : Regardez ! Qu’est-ce que c’est ? Le curé dit simplement : Un morpion ! Le soldat lui répond:  Non, c’est un collé-o-couilles !

Que la nuit vous soit douce…

 

 

 

Le grand blond…

Rien que pour toi Sepamoi, un grand moment…  scoeur.gif

md.jpg  grandblond.jpg

Bon d’accord, je comprends mieux tes arguments… Clin doeil 

 

 

Fibromyalgie, où en sommes-nous ?

coucou.gif 

 Le septième congrès européen annuel de rhumatologie a porté en partie sur la fibromyalgie qui, d’après les médecins, semble être mieux comprise. Si nous ne possédons toujours pas la possibilité de porter un diagnostic de certitude grâce aux analyses biologiques (prise de sang entre autres), certaines études génétiques préliminaires ont permis de montrer que cette affection est associée à une perturbation génétique qui porte sur plusieurs gènes ayant une relative importance quant à la fabrication (synthèse) de la monoamine. 

Rappelons-le, un gène est une zone bien précise du chromosome, qui a pour rôle de donner des ordres à l’organisme et plus précisément à chaque cellule de notre organisme de fabriquer certaines protéines. Les monoamines sont un groupe d’acides aminés (éléments qui composent les protéines). Ces monoamines comprennent la sérotonine et les catécholamines, c’est-à-dire la dopamine, l’adrénaline et la noradrénaline. Il s’agit d’un neuromédiateur (sorte d’hormone, plus précisément de neuro-hormone) autrement dit de substance ayant un rôle pour transmettre l’influx nerveux (entre autres). 

Il est important de comprendre la chimie de ces substances, car la thérapeutique de la fibromyalgie passe par des médicaments qui ont un rapport étroit avec les monoamines.  En effet, la dégradation des monoamines utilise 2 enzymes (substances qui « cassent » les protéines) : 

- la catécholo-méthyltransférase et la mono-amine-oxydase (MAO). Leur rôle est particulièrement important niveau de la substance grise du système nerveux central (cerveau, cervelet, moelle épinière) et joue un rôle de premier plan pour réguler l’émotion et les phénomènes d’intégration en ce qui concerne la vie de relation et la vie végétative (système nerveux neurovégétatif). 

L’autre nouvelle provenant de ce 7ème congrès européen annuel de rhumatologie est le fait que la fibromyalgie serait le résultat de l’action de certains facteurs génétiques et de facteurs environnementaux susceptibles de favoriser son développement.
Il n’est donc pas remis en question que des événements stressants, tels qu’une infection, un traumatisme, un choc émotionnel, etc… soient susceptibles de provoquer ou d’aggraver les fibromyalgies.
Il existerait, et ceci est important mais pas nouveau, une perturbation de fonctionnement ou des anomalies du système nerveux autonome (neurovégétatif). Les relations entre l’hypothalamus et l’hypophyse seraient également perturbées. 

Ceci aurait pour conséquence le phénomène suivant : un individu fibromyalgique présenterait une réponse inadaptée au stress, accentuant ainsi l’évolution de sa maladie. 

Plus du domaine de la neurologie que de la rhumatologie, les spécialistes réunis au cours de ce congrès européen ont insisté sur le fait qu’au cours de la fibromyalgie il existerait des phénomènes d’hyperalgésie et d’allodynie. Ceci correspond à une avancée dans le domaine de la connaissance de la fibromyalgie. 

En effet, l’hyperalgésie peut être mise en évidence grâce à divers moyens, par exemple les échelles de la douleur, les potentiels évoqués et la imagerie (I.R.M., scanner,TEP scan, etc…) permettent d’objectiver en quelque sorte la sensibilité plus importante à la douleur des individus souffrant de fibromyalgie. 

Toujours dans le domaine des examens complémentaires (c’est ainsi que l’on appelle entre autres l’imagerie obtenue grâce au scanner et à l’I.R.M.), certaines études d’imagerie magnétique fonctionnelle ont permis de montrer une activation plus importanteque du cortex (c’est-à-dire la partie périphérique du cerveau, la substance grise) et du système limbique (autre partie du cerveau), si l’on provoque ce que les spécialistes en neurologie appellent un stimulus douloureux, ou dit plus simplement une douleur, chez les individus fibromyalgiques, par rapport à des sujets ne présentant aucune perturbation de la douleur.
Il a été également mis en évidence, et ceci n’est pas nouveau, des concentrations anormales d’un neuromédiateur jouant le rôle de transmission de la douleur. 

C’est ainsi qu’il est objectivé une diminution des voies inhibitrices sérotoninergiques et noradrénergiques de la douleur pouvant entraîner l’apparition de phénomènes douloureux ou augmenter les phénomènes douloureux chez le fibromyalgique. Soyons plus clair : les voies inhibitrices sont des structures qui inhibent, c’est-à-dire qui freinent normalement, physiologiquement, le processus douloureux chez un individu « normal ». 

Chez les individus fibromyalgiques, il existerait une diminution de ces voies qui inhibent normalement l’accentuation de la douleur. Ces voies, c’est-à-dire ces structures neurologiques, fonctionnent avec de la sérotonine et avec de la noradrénaline. Il semblerait donc que ces deux molécules ne soient pas convenablement utilisées par l’organisme soit parce qu’elles-mêmes présentent des anomalies, soit parce que les structures qui les utilisent présentent des anomalies.
Toujours en ce qui concerne les neuromédiateurs, il a été prouvé qu’une augmentation des neuromédiateurs excitateurs, c’est-à-dire des substances qui excitent au niveau du cerveau, est susceptible d’entraîner une accentuation de la douleur. 

Pour rester dans le domaine moléculaire du cerveau, des données récentes concernent les cytokines. La cytokine est une glycoprotéine (en chimie : association d’un sucre et d’une protéine) sécrétée par les lymphocytes et les macrophages, qui sont les cellules de défense de l’organisme chargées d’absorber des particules étrangères. Les cytokines sont impliquées dans le développement et la régulation du système immunitaire, entre autres. Ces petites glycoprotéines agissent spécifiquement par l’intermédiaire de récepteurs disposés à la surface des cellules. 

Donc, la grande découverte est qu’il existerait une cause de survenue de fibromyalgie mettant en cause un phénomène immunologique en relation étroite avec un phénomène neurologique. Ceci rejoint ce que j’ai souvent dit en ce qui concerne la fibromyalgie : cette affection est sans doute plus du ressort du neurologue que du rhumatologue. Pour être plus précis, il semblerait même qu’elle devient de plus en plus une spécialité immunologique. 

En ce qui concerne le traitement, peu de choses nouvelles sont sorties de ce congrès. Il est toujours question d’utiliser des antidépresseurs ayant pour rôle d’inhiber la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline. La molécule dont nous avons parlé il y a maintenant trois mois, la gamma henkin, un anticonvulsivant (pour lutter contre les épilepsies) est maintenant prescrite plus fréquemment dans le traitement des douleurs neuropathiques (liées à une atteinte réelle des nerfs) en France et pour la fibromyalgie.
L’Eular (congrès européen annuel de rhumatologie) devrait apporter des recommandations en ce qui concerne la prise en charge la fibromyalgie dans les prochains mois… 
Attendons.

Article intéressant même s’il reste assez technique et un peu long à lire… Merci aux courageux…

  

QIF – Test de mesure de la qualité de vie avec la Fibromyalgie

(Quality of Life In Women with Fibromyalgia)

 1. Durant la semaine dernière, pouviez vous   
                                           (0:oui    1:avec quelques difficultés   2:avec grande difficulté   3:non)

a. Faire le marché…………………………….. 0      1      2      3
b. Faire la lessive………………………………. 0      1      2      3
c. Faire la cuisine………………………………. 0      1      2      3
d. Faire la vaisselle……………………………. 0      1      2      3
e. Passer l’aspirateur………………………… 0      1      2      3
f.  Faire les lits…………………………………… 0      1      2      3
g. Marcher plus de 1 Km……………………. 0      1      2      3
h. Visiter des amis…………………………….. 0      1      2      3
i. Faire du jardinage………………………….. 0      1      2      3
j. Conduire une voiture ………………………. 0      1      2      3



2. Sur les 7 derniers jours, combien de jours étiez-vous bien ?                           

3. Combien de jours sur les 7 derniers vous êtes-vous absenté du travail ?       



Pour les questions suivantes, placez le curseur  sur l’échelle suivante de 0 à 10
selon le niveau de difficulté ou de douleur 

4. Quand vous travaillez, combien la douleur vous gêne t-elle dans votre travail ?

pas de problème

  grande difficulté
5. Quel était votre degré de douleur ?   

 pas de douleur

  très sévère douleur
6. Quel était votre degré de fatigue ?  

pas de fatigue

  très fatigué
7. Comment vous sentiez-vous au lever le matin ?  

bien reposé 

  très fatigué
8. Quel était votre degré de raideur ?  

pas de raideur 

très raide
9. Quel était votre degré de tension nerveuse et d’anxiété ?   

pas de tension

  très tendu
10. Quel était votre degré de dépression ?   

pas de dépression

  très déprimé



   

   
votre indice QIF  :     sur une échelle comprise entre 0 et 100

Le  site ne remplace pas la relation patient/médecin, ni ne conserve aucune information personnelle,
aussi imprimez le test et présentez la feuille à votre médecin pour une analyse de vos résultats.

ATTENTION AUX RESULTATS :

   Un score à 0 n’est guère  compatible avec le diagnostic de fibromyalgie sinon vous êtes guérie ou en très bonne voie.   Un score aux alentours de 35 ou 40, ne doit pas vous  décevoir si vous  pensez être dans une bonne phase, moins de 40 n’est pas un mauvais score.   Au-delà de 50, il peut s’agir d’une mauvaise semaine, re-testez vous régulièrement chaque semaine et si votre score ne s’améliore pas ou s’aggrave, consultez votre médecin .   Au-delà de 65, il serait important de contacter votre médecin pour modifier la thérapie.    100 est  un maximum théorique exceptionnellement atteint.

Bô, je suis entre 55 et 65… C’était forcément une mauvaise semaine… 

J’ai vu mon rhumatologue lundi, il m’a donné des anti inflammatoires, ce qui semble me soulager un peu, mais pour combien de temps ? Et du cortancyl…

Je dois également faire des séances de relaxation, pfffffff, c’est pas gagné… Et éviter le stress (alors là, je rigole doucement… à moins de me renfermer dans une petite bulle).

Voilà ce que je voulais vous dire en début de semaine, avant d’apprendre vous savez quoi !

bonnesemaine.gif

Pas de titre

Eh bien voilà… l’enterrement a eu lieu hier. J’ai rarement vu autant de monde.

Je pense que beaucoup de gens ont été choqués par cette tragédie.

Ce drame nous a rappelé que nous ne sommes pas grand chose sur cette terre

et que la vie est un bien précieux qu’il ne faut pas gâcher avec des futilités.

Etre soi-même, savoir profiter des bons moments, vivre l’instant présent.

J’ai redécouvert des liens très forts qui nous unissent,

mon frère, ma soeur et moi.

Nous avions eu tendance à les oublier ces temps-ci.

Il est temps maintenant de tourner la page et d’essayer de penser à autre chose….

Vive le(s) week-end

Moi j’vous l’dis, c’est pas une vie… Et encore c’est que l’début !

Attends que le petit commence la semaine prochaine sfoot.gif

y’a de quoi sfou.gif

A tous les parents concernés…. je compatis

cestici.gif

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
L'Association des Parents d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres